Accueil  >  La marque

LE SAVOIR FAIRE

BOHEN

Bohen est une petite entreprise familiale fondée par Blaise-Dominique Giuliani, designer spécialisé dans les produits de luxe.

En créant Bohen, l’idée était de dessiner des montres de très haut niveau sans la moindre contrainte et sans faire de compromis. Bohen, c’est un espace privilégié où je peux aller au bout de ce en quoi je crois, suivre mes envies et donner vie à mon imagination.

Quand je travaillais pour les grandes marques, il fallait s’adapter au marketing, aux coûts de production et suivre les tendances. Chez Bohen, pas d’investisseurs, pas d’actionnaires à satisfaire, Bohen décide de tout et le client est l’unique arbitre.

 Les finitions manufacturées sont de rigueur, les prix ne sont jamais négociés car ce que je demande, ce n’est jamais «  moins « , mais toujours « plus ». Nos sous-traitants travaillent pour les plus grandes marques et quand ils me montrent ce qu’ils ont de mieux, je leur demande si on pourrait aller encore un peu plus loin.

 

C’est ainsi que nous avons développé la première loupe de quantième interne au monde, ou qu’une lentille de satellite s’est retrouvé installé sur une Bohen. Les mouvements sont rhodiés pour durer plus longtemps et entièrement décorés même s’il n’y a pas de fond transparent (sur une montre de plongée, ce serait une faute).

Lorsque je dessine une montre, je pars sur un travail de deux ans. Quinze versions pour la Mille-Mer, dix-sept pour la StarDiver, c’est un voyage où la moindre courbe doit être parfaite, où les arrondis d’angles seront traités différemment. C’est aussi un affrontement contre la réalité car chaque spécification technique implique des contraintes physiques et mécaniques.


Pour réaliser une vraie montre de luxe, il faut tenir une promesse, créer l’envie, offrir le prestige et préserver la rareté. Voilà pourquoi Bohen existe et pourquoi chaque jour me plaît. Le reste du chemin, ce sont nos clients qui l’écrivent. Nos montres sont faites pour ceux qui vont au-delà de la renommée d’un logo, de la célébrité d’une marque. Ceux qui portent nos montres veulent du bel ouvrage, quelque chose d’affirmé. Loin d’une production de masse, ils préfèrent porter une pièce rare, durable, exécutée à l’ancienne, c’est-à-dire dans les règles de l’art.

La seule entorse que Bohen fait aux codes du luxe, c’est le prix. Mais ne vous y trompez pas : nous ne sommes pas dans une approche de bas prix et nos montres coûtent le même prix à fabriquer que les modèles des plus grandes marques. Comme le disait l’adage, tout ce qui est rare est cher. Et nous sommes chers. Simplement, l’arrivée du e-commerce a changé l’équation.

Dans le monde du luxe, le prix d’un produit fabriqué se retrouve multiplié par 10 en boutique. Mais avec nous, il n’y a pas de boutique, pas de revendeur, pas de distributeur, pas de campagnes massives de communication ni de sponsoring d’événements sportifs.

 

Nous sommes en relation directe avec vous et c’est un parfait équilibre : l’acheteur bénéficie d’un prix unique, et nous conservons notre précieuse indépendance.

BMM018.jpg
BMM007_bis.jpg

« Il faut qu’un garde-temps Bohen soit si fiable qu’il puisse se transmettre d’une génération à l’autre. »